Notre chemin vers Compostelle-Fisterra-Muxía

2 ans plus tard ...

23:21, mercredi 2 novembre 2011 .. 3 commentaires .. Lien

Je reviens terminer l'écriture de ce blog, des souvenirs plein la tête: repartir? Ce n'est pas l'envie qui manque mais peut-être faut il passer à autre chose.

Que sont devenus nos amis de rencontre? Nous voyons toujours Brigitte qui reçoit des pèlerins à Espalion; Robert notre ami Québécois tel régulièrement et attend notre visite; pour un petit nombre nous avons des nouvelles une fois l'an. 

Un très grand merci à nos deux amis marcheurs Gérard et Michel pour nous avoir fait découvrir les joies du pèlerinage.


Publié à 23:21, le mercredi 2 novembre 2011,
Mots clefs :

Quelques réflexions ...

19:55, samedi 27 août 2011 .. 0 commentaires .. Lien

Mais le pèlerinage c'est aussi ...

 

La Créanciale:

délivrée à l'église du point de départ, pour nous au Puy-en-Velay, c'est le passeport indispensable (et obligatoire) du pèlerin. Elle donne accés aux gîtes en France et aux albergue en Espagne. Un tampon y est apposé, daté et signé

créanciale

Le nombre de km parcourus (environ 1670km), le découpage des étapes, les difficultés du chemin:

la première année (2006) nous nous sommes servis du guide "Le Chemin du Puy" (du Velay aux Pyrénées) édité par la FFRP. Ayant effectué les 200 premiers km du Puy à Conques nous avons suivi les étapes du livre sans y apporter de modifications. Il en sera de même pour 2007 avec en prime le "Miam-miam-dodo" (du Puy à St-Jean-Pied-de-Port) de Lauriane et Jacques Clouteau. S'il n'y a qu'un guide à emporter c'est bien celui-ci: conseils, hébergements, plans, kilométrages ... rien ne manque et il est remis à jour chaque année.  En France il est souvent indispensable de réserver les gîtes à l'avance pour être assuré d'avoir sa place à l'arrivée. Cela implique un bon nombre de coups de fils passés, des arrhes versés, du courrier envoyé ... et surtout oblige à arriver au bout de l'étape malgré la fatigue. Pour 2008 et 2009 nous composerons avec le "Miam-miam-dodo" (El Camino Francés) et le guide pratique du Chemin de St-Jacques de Compostelle de Ferdinand Soler. Pour cette partie espagnole nous avons adapté les étapes, en fractionnant certaines trop longues ou en rallongeant certaines devenues trop courtes mais toujours en tenant compte des hébergements. Le seul changement c'est qu'en Espagne on ne réserve pas. J'ai rencontré beaucoup de pèlerins sur la partie française qui m'ont dit gentiment que je transportais du poids inutile: c'est vrai mais ces guides contiennent de précieux renseignements sur les régions et villes traversées. Ce qui est sûr c'est que chacun fait son chemin, à son rythme, ce n'est pas une course contre la montre même si parfois c'est la course aux lits!, l'essentiel étant d'arriver au bout dans les meilleures conditions possibles en échappant aux tendinites ou aux ampoules!!! Un constat s'impose: la partie française présente plus de difficultés que la partie espagnole.

Exemple1

Exemple2

L'indispensable petit carnet: les notes sont là pour nous rappeler les faits marquant de la journée ... sans oublier les photos ...

Notes1

Notes2 

Le budget:

plus élevé en France: il faut compter entre 10 et 15 euros la nuitée en gîte, plus la nourriture ...

En Espagne les prix sont plus abordables entre 5 et 12 euros et dans les albergue de Junta de Galicia 3 euros. Un avantage aussi: inutile de transporter son repas de midi car les restau et les tienda sont encore ouvertes après 14h.

Il faut prévoir quelques euros supplémentaires pour les visites de monuments afin d'enrichir sa culture personnelle!

Ne pas oublier le prix du billet de train (ou d'avion) aller et retour

Le sac à dos :

partir léger!!! Ce n'est pas évident au départ: on charge car on se dit que "ça peut servir". C'est ainsi qu'un certain jour de mai 2007 à Cajarc puis à Cahors ensuite, entre douleurs aux hanches pour l'un et aux genoux pour l'autre, nous avons renvoyé 2 grands colissimo de choses inutiles. La postière de Montcuq n'a pas été du tout étonnée: nous n'étions pas les premiers! L'année suivante nous avons fait l'acquisition d'un sac léger chargé à 8kg. Il faut compter une bonne huitaine de jours pour s'habituer au poids du sac.

Quand partir :

mai nous paraissait une bonne période: beaucoup de monde sur le chemin en 2006 et 2007, des problèmes d'hébergements rencontrés par les pèlerins qui n'ont pas réservé d'où kilomètres supplémentaires et parfois trou dans le budget prévu. Nous avons opté pour le mois de juin en 2008 et 2009: jours plus longs et aucun problème d'hébergement en Espagne. Nous avons rencontré tout type de temps: pluie, chaleur, froid et même essuyé une tempête!

Les diplômes:

délivrés à l'arrivée à Santiago, puis à Fisterra à condition d'avoir accompli les étapes dans le bon ordre! Une pèlerine japonaise s'est vu refuser le diplôme parce qu'elle était passée par Muxía avant Fisterra!!! Et enfin à Muxía où 3 tampons étaient obligatoires: mais beaucoup comme nous n'en possédaient que 2 n'ayant pas trouvé le café à Lires.

Les rencontres:

elles resteront le meilleur souvenir de tout notre long cheminement surtout à partir de Conques. Ami(e)s Français, Belges, Italiens, Québécois, Allemands, Hollandais, Espagnols, Ecossais, Irlandais, Coréens, Japonais ... nous avons partagé de merveilleux moments malgré parfois la barrière de la langue. Un grand merci à vous tous car sans vous ce chemin ne serait pas ce qu'il est. Comme certains d'entre vous nous avons connu des moments de découragement, d'autres fois j'aurais bien jeté mon sac au fossé! Que dire des séparations à chaque fois toutes aussi pénibles et finissant dans les larmes. Mon éternel regret cependant restera de ne pas avoir terminé le chemin en 2008 avec notre ami Robert le Québécois ... Car en 2009 repartant de León, je n'ai pas retrouvé l'ambiance des autres années les groupes étant déjà constitués depuis de nombreuses semaines ... Un grand merci aussi à tous les hospitaliers sympa et dévoués que nous avons rencontré dans les gîtes (communaux ou privés) en France et dans les albergue en Espagne.

L'aspect religieux:

Je ne m'étendrai pas sur le sujet qui fâche ... Peu importe les motivations de chacun, elles sont personnelles. Sur le chemin tout le monde est sur le même pied d'égalité. Cependant je garderai en mémoire la réflexion d'une pélerine me disant "Moi je ne suis pas là pour faire du tourisme, je reviendrai" ... faisant suite à une discussion sur le plaisir que j'avais à photographier paysages, fleurs, animaux ... C'est sûr que j'y ai passé du temps mais tous ces souvenirs resteront gravés dans ma mémoire. Je ne garde pas non plus un très bon souvenir des religieuses de Leon: l'accueil n'est pas des plus sympathique. Un très petit nombre de pèlerins assiste à la messe tardive ce qui leur fait dire que ce pèlerinage est un "pèlerinage pour touristes". Un grand merci tout de même aux religieuses de Vaylats et de Carrion de Los Condes pour leur accueil et gentillesse sans oublier l'accueil pèlerin de Navarrenx et Aire-sur-Adour.

Un site intéressant à consulter le Journal d'un pèlerin site dans lequel j'en suis sûre beaucoup se reconnaitront!


Publié à 19:55, le samedi 27 août 2011,
Mots clefs :

Retour chez nous 22 et 23.06.09

21:20, vendredi 31 décembre 2010 .. 0 commentaires .. Lien

Cette fois c'est bien fini ... Nous quittons l'albergue dès 7h pensant faire le chemin à pied jusqu'à la gare. Mais la douleur qui me tenaille le genou est telle, qu'il a fallu prendre le bus. Le train des pèlerins n'étant qu'à 9h17 nous aurons largement le temps de prendre un petit-déjeuner. Le trajet du retour sera long, très long puisque nous n'arriverons en gare d'Hendaye qu'à 20h40. Même si les trains espagnols sont confortables ces 11h30 de voyage sont épuisantes! Nous sommes descendus à l'Hôtel de la Gare et nous avons retrouvé la sympathique dame de la cafétéria.

Gare de Santiago

Pèlerins

Dans le train

Paysage vu du train ...

Paysage1

Paysage3

Paysage6

Paysage8

Paysage10

Paysage12

Ce seront là nos dernières photos de l'Espagne ... Le lendemain nous avons repris le (bon) TGV pour Bordeaux où nous sommes arrivés par une belle journée ensoleillée et chaude. Nous avons retrouvé la maison, les garçons, les chiens, le chat et nos habitudes ...

Les derniers tampons ...

Sello1

Sello2

Les diplômes ...

Compostella

Fisterrana

Muxíana


Publié à 21:20, le vendredi 31 décembre 2010, Bordeaux
Mots clefs :

Aujourd'hui c'est la fête des pères! 21.06.09

21:15, jeudi 30 décembre 2010 .. 1 commentaires .. Lien

Retour sur Santiago

Départ 7h45 - Arrivée 9h30

 

Au réveil le genou manifeste encore son mécontentement. Et c'est une fois de plus à pas comptés et avec une certaine nostalgie que nous quittons l'albergue. Le vent n'a pas faibli mais en attendant l'arrivée du bus nous assistons à un magnifique lever de soleil au-dessus du port. Le trajet sera relativement rapide jusqu'à Santiago mais rien ne vaudra la beauté des paysages traversés à pied ... Nous retrouvons avec plaisir l'ambiance babacool de l'albergue Acuario, le sourire et la gentillesse des 2 jeunes filles laissées il y a 5 jours. Et puis aujourd'hui c'est la fête des pères alors pourquoi pas s'offrir un bon repas arrosé d'un excellent vin de la Rioja? ... qui nous a laissés un peu KO!!!

Lever de soleil1

Lever de soleil2

Albergue Acuario

Albergue2

Manquait plus que la sébile!

Portail de la cathédrale

Roland

La Casa Consistorial

Casa Consistorial

Détail1

Fronton sculpté

St-Jacques Matamore

Le Portique de la Gloire

Portique de la Gloire

Marque de doigts

Le petit train

Le petit train

La Fac de Médecine

Fac de médecine

La stèle à côté du couvent San Francisco

Stèle proche du couvent

Couvent San Francisco

Après avoir déambulé une dernière fois dans le centre de Santiago nous avons regagné le calme de l'albergue pour notre dernière nuit en terre espagnole.


Publié à 21:15, le jeudi 30 décembre 2010, Saint-Jacques-de-Compostelle
Mots clefs :

Muxía ... terme du voyage 20.06.09

01:24, vendredi 26 novembre 2010 .. 0 commentaires .. Lien

Fisterra _ Muxía 31km

Départ 6h30 - Arrivée 14h45

Dénivelé Muxía

 

Tout est calme dans le dortoir car les pèlerins ne sont pas encore rentrés de leur longue nuit au phare. Le jour se lève à peine lorsque nous quittons l'albergue et nous ne croiserons pas grand monde dans les rues de Fisterra. Du soleil pour cette dernière journée de marche, un vent à décorner les boeufs, de magnifiques paysages, une traversée de río assez épique: nous ne regretterons pas d'avoir poursuivi plus avant notre chemin.

De Fisterra à Lires

Sortis de Fisterra nous traversons le village de San Martiño de Duio. Une succession de petites routes longeant des champs cultivés et offrant quelques points de vue sur l'océan, nous conduisent à une large piste grimpant dans une forêt de pins un peu maigrelets où trône un calvaire ... Par une alternance de chemins creux en forêts de pins et d'eucalyptus nous prenons de la hauteur et traversons quelques hameaux où nous ne verrons âme qui vive: San Salvador et sa croix, Castrexe et ses vieux horreos, Canosa aux belles demeures restaurées et ses travaux des champs à l'ancienne ... Enfin à l'entrée du village de Lires nous faisons connaissance d'un couple et d'une dame avec qui nous avons échangé quelques mots le sujet étant le chemin à suivre jusqu'à Muxía. Nous avons eu droit à 3 versions différentes: je dois bien avouer ne pas avoir compris grand chose!!! Mais j'avais bien retenu quelques mots du Monsieur qui disait en espagnol "que c'était plus sûr ..." mais pourquoi ... Nous avons donc suivi le balisage qui nous a conduits ... droit en bordure d'un río où un groupe de pèlerins étaient assis. Je me suis dit qu'ils avaient trouvé l'endroit idéal pour faire une pause sauf que: il faut traverser et il n'y a pas de pont!!! Alors panique à bord car j'ai une sainte frousse de l'eau: il faut se déchausser, marcher sur les pierres recouvertes par l'eau et espacées, faire attention à ne pas tomber car en plus il y a du courant bref je me souviendrai longtemps de la traversée du río Castro. Dommage que personne n'ai pu me prendre en photo!!! En allant plus tard consulter internet: il est déconseillé de traverser si la rivière est dangereusement haute et conseillé de faire un détour de 5,5km par la route pour récupérer le pont et le balisage. C'est ce que le Monsieur avait dû nous expliquer.

Bateau dans la rade de Fisterra

Dans la rade

Église de San Martiño de Duio et le lavoir

Eglise San Martiño de Duio

Lavoir

Eglise de San Martiño de Duio

Croix de San Salvador

Croix à San Salvador

Vue sur l'océan

Piste en forêt

Calvaire en forêt

Chemin caillouteux

La route

L'océan

Panorama

La piste

Horreo de Castrexe

Horreo

Entre les prairies

L'océan

En forêt

Labourage à l'ancienne à Canosa

Labourage

Horreos

Maison de Canosa

La ría de Lires

Ría de Lires

Eglise de Lires

Traversée du río Castro

Traversée du río Castro

La rive opposée

Le pèlerin

De Lires à Muxía

Après toutes ces émotions qu'il est doux de retrouver la terre ferme même s'il faut encore monter avec un fort vent contraire! C'est dans la descente qui suivra que les ennuis avec mon genou ont commencé. Et c'est avec la lenteur d'un escargot que j'ai terminé l'étape en maudissant à chaque pas l'arrivée interminable sur l'albergue, perchée tout en haut de Muxía! Pourtant le paysage est idyllique: mer bleue turquoise, plages de sable blanc ... Nous sommes très bien reçus par un jeune hospitalier et très surpris par l'architecture de cette albergue: toute construite en béton, immense mais sans âme ... Nous ne nous bousculerons pas dans les dortoirs mais retrouverons quelques pèlerins ayant poursuivi le chemin après Santiago. Après une bonne douche nous sommes redescendus vers le port en attendant l'ouverture de l'OT qui délivre la "Muxíana" puis direction le "Sanctuaire de Nosa Señora da Barca" et ascension du Monte Corpiño: belle vue sur Muxía

Borne jacquaire

Le cheval

Dans les eucalyptus

Croix de Morquintián

Croix et fontaine

Sur la route

Ascension du Monte de As Aferroas  (289m)

Derrière nous

Devant nous

clic sur le panorama

Panorama Monte de As Aferroas

Ca souffle fort

Piste dans les pins

Fontaine avant Muxía

Les dunes

La plage de Lourido

Plage de Lourido

La côte

Enfin arrivés!

Arrivés!

L'océan

Cheval

Le port

Montée au campanile

Montée au campanile

Roland

Le port et la rade

Le campanile

L'église Santa María et le Camino da Pel

Croix biface

Le passage

Eglise Santa María

Le Sanctuaire A NS da Barca et le Rocher fendu dédié aux nettoyeurs des côtes lors du naufrage du Prestige

Sanctuaire

Rocher fendu

La côte

Le sanctuaire

La nef

Autre tableau

La Vierge

Le rocher

Rocher barque renversée

Le sanctuaire

Roland

Phare

Rocher

Sanctuaire et rocher

Anne-Marie

Gros rocher

Vue d'en haut

Panoramas sur le port et la côte (clic 1-2)

Pano port de Muxía

Pano avec Roland

Chaussures abandonnées

Panneau

Roland

Panneau

Sècherie de poissons

Retour à l'albergue

Albergue Muxía

Nous y retrouvons Louise et l'Allemand Eckhardt attablés: l'hospitalier a préparé une quantité impressionnante de "bocadillos" spécialement pour les pèlerins (et gratuits). Louise qui parle plusieurs langues nous servira d'interprète et Eckhardt est fier de montrer son diplôme. Je n'ai pas oublié de lui envoyer les photos.

A l'albergue

Muxíana

3/4 d'heure plus tard nous sommes tous montés sur la terrasse panoramique pour voir le coucher de soleil un peu perturbé par la brume qui s'est soudain levée.

Coucher de soleil

Coucher de soleil2

Dans la brume

Demain matin nous reprenons le bus pour Santiago ...

 

clic pour voir l'album


Publié à 01:24, le vendredi 26 novembre 2010, Muxía
Mots clefs :

Cap Finisterre, au bout du bout ... 19.06.09

10:30, dimanche 14 novembre 2010 .. 1 commentaires .. Lien

Cée _ Fisterra 16km

Départ 7h20 - Arrivée 10h30 

Dénivelé Fisterra

 

Peu de monde dans les rues de Cée au petit matin. Pensant que le chemin traversait Corcubión nous n'avions pas pris la peine la veille de visiter la ville. Dommage car en fait le chemin passe par le haut offrant juste la vue sur le port et les toits. Nous voilà partis pour une étape courte au faible dénivelé. Dans la traversée de Sardiñeiro  (seul village du parcours) nous perdrons le balisage dévié par la route pour cause de travaux ajoutant un peu plus de goudron à une étape où les chemins se font rares. Nous ne serons pas déçus cependant car nous longerons la côte et les plages jusqu'à notre entrée dans Fisterra. L'albergue de la Xunta n'ouvrant ses portes qu'à 16h nous optons pour l'albergue de Paz: nous pourrons nous installer mais la douche attendra ... faute d'eau! Quelques provisions plus tard, nous montons tranquillement au phare. Nous pique-niquerons dans les rochers un peu abrités du fort vent qui souffle. Nous n'avons rien brûlé comme le voudrait la tradition

La chapelle de San Antonio

Chapelle de San Antonio

Corcubión en montant ...

Corcubión

Au dessus de Corcubión

Chemin qui monte

 Chemin plus loin

 Vers la plage d'Estorde

Aperçu du phare de Fisterra 

Phare de Fisterra

 ... plage d'Estorde

Plage d'Estorde

Traversée de Sardiñeiro

Traversée de Sardiñeiro

Sardiñeiro

Océan,pins et murets

L'arbre et la stèle

Fisterra et le cap

Fisterra et le cap

Bateaux de pêche

Chemin avant Fisterra

 Le pin

La plage de Langosteira

Borne

Descente vers la plage

 Plage de Langosteira

Croix de Baixar à l'entrée de Fisterra

Croix de Baixar

Vue du port

La montée au phare 

Porte de l'église

 Eglise Santa María

 Roland et le pèlerin

 Moi et le pèlerin

 La côte

 Fonte Cabanas

A la borne 0 km 

A la borne 0

 A la borne 0

 Nous 2 au phare

 Le phare

 Croix et pylône

 Chaussure du phare

 Roland au pylône

 Moi au pylône

 La croix

 Au pied du phare

 Petit bateau de pêche

2 panoramas (clic) sur la côte depuis le phare 

Pano1

 Pano2

Descente sur Fisterra et retour à l'albergue où l'eau est enfin revenue! Nous avons pris le chemin de l'albergue de la Xunta qui délivre la Fisterrana. Il y a une queue interminable devant l'entrée et l'accueil n'est pas très chaleureux. Une pèlerine japonaise s'est vue refuser le "diplôme" sous le prétexte d'être passée par Muxía avant d'arriver à Fisterra: quelle déception pour cette jeune fille et comportement lamentable de l'hospitalière ...


Descente vers Fisterra

Le Castillo San Carlos 

Castillo San Carlo

 Rochers

 Ancre du port

 Port de Fisterra

 Monument

 Sortie de Fisterra

Prenant demain le chemin pour Muxía nous sommes allés à la recherche de la borne: nous l'avons trouvée à la sortie de Fisterra. Nous suivrons le balisage à contre-sens et même  la coquille  a changé de position ... Nous sommes rentrés tranquillement par la plage de Langosteira profitant de cette belle journée.

Borne pour Muxía

Plage de Langosteira

 Rue de Fisterra

Retour à l'albergue. Notre dortoir s'est vidé peu à peu de ses occupants: une majorité des jeunes pèlerins, partis assister au coucher de soleil au phare. Nous n'avons pas eu le courage d'en faire autant: il fait frais, le vent n'a pas faibli et demain une longue étape nous attend.

L'albergue de Paz

 

 

 


Publié à 10:30, le dimanche 14 novembre 2010, Fisterra
Mots clefs :

{ Page précédente } { Page 1 sur 14 } { Page suivante }



Qui suis-je ?


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Archives
Amis

Menu


MON BLOG DE VOYAGE GIRONDE
L'étoile occitane et Isabel
François du Tursan
MON BLOG TOUR DE L'AUBRAC
Camille 8 ans(Compostelle en 2005)
Campo Stellae
Nestor...
Gîte Moissac
Compostelle par Céline
La Cansera Fina et Daniel (rencontrés en 2008)
Blog de Patrice
Jacques Clouteau
Journal d'un pèlerin

RAPPEL:droits d'auteur

Les photos de ce blog ne sont pas libres de droit.


Amis


estella
opaysdeshumains
papatrek

Mes ALBUMS sont visibles à la fin de chaque article dans PICASA




Agrandir le plan


Derniers articles

2 ans plus tard ...
Quelques réflexions ...
Retour chez nous 22 et 23.06.09
Aujourd'hui c'est la fête des pères! 21.06.09
Muxía ... terme du voyage 20.06.09
Cap Finisterre, au bout du bout ... 19.06.09
La ligne d'horizon 18.06.09
Par une journée caniculaire... 17.06.09
En route pour Fisterra 16.06.09
Santiago journée repos 15.06.09
Arrivée à Santiago dimanche 14.06.09
L'arrivée est proche! 13.06.09
Bienvenue dans la Province de A Coruña 12.06.09
Les premiers eucalyptus 11.06.09
Forêts,corredoiras et horreos 10.06.09
Par Samos chemin faisant 09.06.09
Tempête sur Le Lugo 08.06.09
Arrivée humide en Galice 07.06.09
La vallée de Valcarcel 06.06.09
Dans le Bierzo chemin faisant 05.06.09
Entre Maragateria et Bierzo 04.06.09
En parcourant la Maragateria 03.06.09
A la croisée des chemins 02.06.09
Par la Calzada de los Peregrinos 01.06.09
Par la Calzada de los Peregrinos 31.05.09
Irún-León par le train des pèlerins 30.05.09
Le chemin: dernière partie 29.05.09
Retour sur terre....
Dernière ligne droite: León - Cap Finisterre départ le 29.05.09
Dernière matinée en terre espagnole et retour sur Bordeaux 26 et 27.06.08
Legionis:León,la ville légionnaire 25.06.09
"Une bastide du Gers" en ... Espagne 24.06.08
Le coucher de soleil de Bercianos 23.06.08
Chaleur quand tu nous tiens... 22.06.08
Par la variante chemin faisant 21.06.08
Entrée dans la Province de Palencia 20.06.08
Meseta,oasis et "pois chiche" 19.06.08
Meseta nous voici! 18.06.08
Burgos: journée repos 17.06.08
Burgos:la ville du Cid 16.06.08
Une plongée dans la préhistoire 15.06.08
Le musée archéologique d'Atapuerca
De villages en villages chemin faisant 14.06.08
Bienvenue en Castilla y León 13.06.08
Les vignes de la Rioja 12.06.08
A travers la Rioja 11.06.08
De Navarre en Rioja chemin faisant 10.06.08
Un avant-goût de la Meseta 09.06.08
Sur les traces du passé 08.06.08
Eoliennes, oliviers et amandiers 07.06.08
Bonne Année 2009
La vallée de l'Arga 06.06.08
La Navarre pyrénéenne 05.06.08
Traversée des PYRÉNÉES 04.06.08
Dernière journée en France 03.06.08
En parcourant le Pays Basque 02.06.08
Entre Béarn et Pays Basque 01.06.08
Le chemin: 4ème partie et l'arrivée à Navarrenx 31.05.08
Dernière matinée en terre béarnaise 25.05.07
Entre Gave de Pau et Gave d'Oloron 24.05.07
Entre Luy et Gave, à travers le Saubestre (ou Souvestre) 23.05.07
Unique étape landaise: du Tursan au Béarn 22.05.07
Dernière traversée du Gers avant les Landes 21.05.07
Dans le Bas-Armagnac, chemin faisant 20.05.07
Entre Ténarèse et Bas-Armagnac 19.05.07
Bienvenue en Armagnac 18.05.07
Bonne Année 2008
La Lomagne gersoise ou Gascogne bossue 17.05.07
Entrée dans le Gers, au fil de l'eau 16.05.07
Le Tarn-et-Garonne: vignes, vergers et abbaye 15.05.07
Entre Quercy Blanc et Tarn-et-Garonne 14.05.07
A travers le causse du Quercy Blanc 13.05.07
Au coeur du parc naturel des causses 12.05.07
La traversée du causse de Limogne 11.05.07
Le Lot, cazelles et dolmens 10.05.07
Entrée dans le Lot 09.05.07
Première et dernière journée de marche dans le Rouergue 08.05.07
Le chemin: 3ème partie L'arrivée à Conques 07.05.07
Entre Monts du Velay et Plateau du Gévaudan 24.05.06
Entre Monts du Velay et Gorges de l'Allier 23.05.06
Le grand jour 22.05.06
Sur la voie du Puy-en-Velay avec Gérard et Michel


Newsletter

Saisissez votre adresse email